Comparateur mutuelle chat

Auteur : La rédaction Comparatif Mutuelle     -     Mise à jour : 92 jour(s)

Pourquoi souscrire une mutuelle pour chats ?

Souscrire une mutuelle pour chats permet de se faire rembourser tous les frais de vétérinaire. Les propriétaires sont nombreux à préférer opter pour cette solution pour lui assurer une durée de vie plus longue. Les soins dont il a besoin seront par exemple couverts en cas de :

  • dermatite ;
  • griffes cassées à la suite d’un accident domestique ;
  • écoulement nasal.

En effet, de la même manière que les êtres humains, il peut subir un accident ou bien être malade. Il n’est pas rare qu’il se fasse mal en tombant d’un mur ou d’un balcon. De plus, des soins préventifs sont nécessaires pour maintenir l’animal en santé. Or, rien n’est gratuit chez le vétérinaire, même les soins basiques tels que :

  • l’antiparasitaire ;
  • la visite annuelle ;
  • la vaccination.

>> CLIQUEZ ICI POUR COMPARER LES ASSURANCES ANIMAUX <<

La souscription à une mutuelle chat adaptée présente un certain nombre d’avantages. Elle permet d’alléger la facture du vétérinaire, en se faisant rembourser entre autres :

  • la stérilisation ;
  • l’opération chirurgicale ;
  • l’achat de médicaments ;
  • les frais de pension.

Le propriétaire n’aura rien à payer s’il a souscrit un contrat qui rembourse totalement les frais. Dans d’autres cas, il devra régler un reste à charge. Sans mutuelle, les frais de vétérinaire, dont le propriétaire doit donc s’acquitter seul, peuvent revenir chers. Des prix indicatifs figurent dans le tableau ci-dessous.

Actes Prix indicatifs (en moyenne)
Consultation 39 euros
Consultation en urgence 85 euros
Passeport 17 euros
Vaccination 53 euros
Polissage et détartrage des dents 107 euros
Anesthésie 50 euros
Échographie 80 euros
Amputation 360 euros
Ablation d’une tumeur 600 euros

Il convient de noter que ces dernières années, les Français sont davantage nombreux à avoir adopté des chats. Ces derniers sont au nombre de 13 millions en France.

Que couvre la mutuelle pour chats ?

Pour les chatons, les contrats sont généralement peu onéreux. Il est surtout nécessaire d’anticiper uniquement les risques liés aux accidents. Souvent, les propriétaires choisissent alors une formule économique dès le jeune âge du chat. Ils font ensuite étendre la couverture au fur et à mesure qu’il grandit, en couvrant également les médicaments et les examens.

En outre, il est possible de souscrire diverses garanties parmi lesquelles on peut citer :

  • l’assurance chat maladie avec ou sans chirurgie (médicaments, consultation ou encore pansement) ;
  • l’assurance chat accident (chirurgie due à un accident, médicament…) ;
  • le remboursement de la chirurgie (chirurgie et frais d’hospitalisation) ;
  • le forfait prévention (l’antiparasitaire par exemple) ;
  • la garantie assistance (annonce de recherche, prise en charge d’affichette, etc.) ;
  • la garantie obsèques (frais d’incinération).

Le propriétaire aura alors juste à se protéger des risques de son choix. Notons que les protections les plus larges réunissent surtout les actes de prévention, dont :

  • les vaccinations annuelles ;
  • la participation alimentaire ;
  • la stérilisation.

Il convient de savoir que le remboursement des frais de vétérinaire peut aller de 50 à 100 %. Dans la majorité des cas, les contrats prévoient aussi des plafonds annuels de garantie. Il s’agit de l’application d’un montant de prise en charge maximum. Avant toute signature, il est ainsi important de bien consulter les conditions de fonctionnement qui y sont précisées.

Quelles sont les formules d’assurance santé pour chats ?

Les assurances chat sont généralement basées sur le même modèle de fonctionnement, mais ce sont les garanties qui peuvent varier d’une offre à l’autre.

Important : il est déconseillé de chercher à économiser sur l’assurance santé pour chat dans le cas où il serait fragile. Cela ne fera qu’augmenter les frais de vétérinaire devant être payés seul.

Comparateur mutuelle chat
Comparer la mutuelle de votre chat pour payer moins

Selon l’état de santé du félin, il est possible de choisir entre les trois types de mutuelles chat suivants :

  • la formule économique ou de base ;
  • la formule standard ou intermédiaire ;
  • la formule optimum.

La première est la formule idéale si le chat n’a aucun souci de santé. Elle intègre :

  • un minimum de garanties ;
  • une franchise ;
  • des remboursements annuels.

Elle permet généralement de se faire rembourser :

  • les frais chirurgicaux à 70 % en moyenne ;
  • les frais médicaux à 70 % en cas d’accident ;
  • des plafonds annuels de garantie pouvant atteindre par exemple 30 euros pour des vaccins et 1 500 euros pour des frais chirurgicaux.

>> CLIQUEZ ICI POUR COMPARER LES ASSURANCES ANIMAUX <<

Par ailleurs, la formule standard offre la possibilité de couvrir uniquement les dépenses les plus courantes. Le tarif proposé oscille souvent entre 20 euros et 70 euros. La prise en charge concerne généralement :

  • les frais médicaux et chirurgicaux remboursés en moyenne à 70 % ;
  • les plafonds annuels de remboursement, dont le montant dépend de celui de la cotisation (par exemple 1 850 euros pour des frais chirurgicaux).

Quant à la dernière formule, elle propose :

  • les meilleures garanties ;
  • des plafonds annuels élevés ;
  • de bons taux de remboursement.

Elle rembourse généralement :

  • des plafonds annuels élevés (par exemple 2 400 euros pour des frais chirurgicaux) ;
  • des frais médicaux et chirurgicaux à 90 % en moyenne ;
  • les frais d’euthanasie et d’inhumation.

Lorsque l’on choisit cette formule d’assurance santé, certaines sociétés proposent même de verser un capital à la mort du chat pour permettre au propriétaire d’acquérir un autre.

Pour rappel,il est également possible de souscrire une formule prévention qui permet d’obtenir un remboursement sur les dépenses liées :

  • au bilan de santé ;
  • à la stérilisation ;
  • à la vaccination ;
  • à l’alimentation thérapeutique ;
  • au détartrage ;
  • à l’achat de soins antiparasitaires ;
  • à l’achat de produits vermifuges.

Afin de trouver la formule la plus adaptée à la santé de son petit compagnon, le propriétaire peut se servir d’un comparateur d’assurances chat en ligne. Il ne lui restera ensuite qu’à souscrire l’offre qui répond le mieux aux besoins de l’animal et à adresser par la suite les factures à l’assureur. Ce dernier se chargera de les rembourser par virement bancaire.

Quel est le coût d’une assurance santé pour chat ?

Le coût d’une assurance santé pour chat varie notamment en fonction des garanties demandées. En moyenne, les contrats de base coûtent 9 euros mensuels et les offres premium, 50 euros mensuels.

Il est également bon de noter que l’assurance pour chat coûte généralement moins cher que celle pour chien. Divers critères sont considérés dans l’établissement du prix. Parmi eux, on distingue :

  • l’état de santé de l’animal ;
  • le niveau de protection demandé.

Important : pour budgéter les cotisations, il est toujours plus judicieux de s’informer sur les taux d’augmentation annuels. Mais, le prix d’un contrat baisse rarement dans le temps.

Comment souscrire auprès d’une mutuelle pour chat ?

La souscription auprès d’une mutuelle pour chat peut s’effectuer aussi bien par courrier que sur Internet. Mais avant tout, il convient de rappeler qu’il est possible et conseillé d’utiliser un comparateur d’assurance en ligne pour trouver l’offre adéquate. Une fois la formule idéale choisie, le futur assuré n’aura plus qu’à demander gratuitement un devis personnalisé et à attendre que ce dernier arrive directement dans sa boîte mail, après une évaluation du risque. Puis, il sera dirigé automatiquement vers le site de l’assureur.

Au sujet de la souscription sur Internet, il devra communiquer quelques informations à la société d’assurance mutuelle :

  • l’espèce de l’animal ;
  • le nom du petit compagnon et sa situation ;
  • sa date de naissance et son genre ;
  • son numéro d’identification.

Soulignons que pour le chien, la catégorie doit être précisée.

D’autre part, quelques informations personnelles du propriétaire peuvent également être demandées, à savoir :

  • son identité ;
  • ses coordonnées ;
  • son relevé d’identité bancaire.

Il aura à valider les données en question en ligne pour qu’il puisse ensuite recevoir les documents d’adhésion par e-mail. Sur le site de la société d’assurance mutuelle, il a généralement accès à un espace client qui lui offre la possibilité de retrouver de manière plus simple et rapide toute information dont il a besoin.


>> CLIQUEZ ICI POUR COMPARER LES ASSURANCES ANIMAUX <<

Il est tout aussi important de savoir qu’il est nécessaire de souscrire l’assurance le plus tôt possible. L’idéal serait que le chat se fasse assurer dès qu’il a deux mois. À cet âge, il est encore fragile et souvent sujet à des rhumes et diarrhées. Les allers retours chez le vétérinaire sont plus fréquents durant la première année, parce qu’il est également impératif de le vacciner systématiquement et de le stériliser.

Nombreuses sont les mutuelles qui refusent la souscription du contrat de santé pour chat, arrivé à un certain âge. Aussi, moins de choix s’offrent au propriétaire s’il souhaite assurer l’animal qu’une fois âgé de 10 ans par exemple.

En revanche, certaines sociétés d’assurance mutuelle proposent des offres spécialement destinés aux vieux matous. Pour 20 euros mensuels au maximum, elles permettent de se faire rembourser, ne serait-ce qu’en partie, les soins palliatifs ou les actes chirurgicaux lourds.

Comment bien choisir une mutuelle pour chats lors d’une com paraison en ligne ?

Après avoir comparé les offres de différentes mutuelles, il convient de connaître les critères de comparaison à prendre en compte avant d’arrêter son choix sur un contrat en particulier. Parmi eux, on retrouve :

  • les tarifs ;
  • l’âge limite ;
  • la franchise ;
  • le délai de carence ;
  • les exclusions ;
  • le plafond de remboursement.

À propos du délai de carence, il peut aller d’une semaine à 180 jours, selon les contrats.

Important : avant la souscription à une assurance chat, le propriétaire se trouve dans l’obligation de fournir à la société d’assurance mutuelle un certificat de santé établi par un vétérinaire. Celui-ci peut être remplacé par une attestation sur l’honneur qui certifie le bon état de santé de l’animal. Ces documents permettent de bénéficier d’une annulation du délai de carence, ou au moins d’une réduction de cette période.

En règle générale, il n’existe aucune obligation qui concerne les animaux de compagnie en matière d’assurance, sauf pour les chiens estimés dangereux et classés en deux catégories :

  • 1 (chien d’attaque) ;
  • 2 (chien de garde ou de défense).

En effet, en adoptant des chiens d’attaque, de défense ou de garde, le propriétaire est tenu de souscrire une garantie RC.

Important : certains contrats d’assurance habitation prennent en charge la responsabilité civile aussi bien de l’assuré que celle de ses chats et chiens.

À titre de rappel, certaines formules remboursent uniquement :

  • en cas de chirurgie ;
  • en cas d’accident.

Il est recommandé d’opter pour une formule complète qui prend en charge les frais de vétérinaire que ce soit en cas de :

  • chirurgie ;
  • maladie ;
  • accident.

Les formules économiques ne remboursent que les gros sinistres.

Cependant, il est toujours plus judicieux d’étudier les différentes propositions des assureurs et d’évaluer la cotisation. Il est tout aussi nécessaire de consulter les conditions de résiliation figurant dans le contrat, le chat n’étant généralement pas assuré à vie.

Commencez à économiser sur votre assurance animaux !

Comparer

Ces contenus pourraient également vous intéresser

Commencez à économiser sur votre assurance animaux !

Comparer