Remboursement semelles orthopédiques

Auteur : La rédaction Comparatif Mutuelle     -     Mise à jour : 42 jour(s)

Comment vous faire rembourser vos semelles orthopédiques de manière optimale ?

En portant des semelles orthopédiques, vous amortissez les chocs subis par vos pieds lorsque vous pratiquez des activités sportives. Ces appareillages vous garantissent également une meilleure posture en équilibrant la marche. De plus, l’appui au sol procurera davantage de confort. Respectez le parcours de soins coordonnés pour vous faire correctement rembourser une partie de leur prix élevé.

Fabriquées par un orthopédiste-orthésiste ou un podologue, les semelles orthopédiques servent à atténuer certaines douleurs aux pieds et à corriger les problèmes d’appuis observés à ce niveau. Elles sont confectionnées après un examen de posturologie et la prise des empreintes des pieds. Encore faut-il que vous passiez préalablement par un examen clinique.

Selon les cas, le professionnel vous remettra des semelles classiques (que vous insérerez dans vos chaussures de ville) ou des semelles en mousse plus épaisses. Pour ce type d’appareillage médical, les frais pris en charge par la Sécurité sociale restent minimes comparés à son coût réel. Souscrivez une mutuelle santé pour prétendre à des remboursements supplémentaires.

Pourquoi porter des semelles orthopédiques ?

Vous souffrez de lombalgies, de troubles sciatiques ou encore d’arthrose du genou ? Les douleurs y afférentes seront apaisées grâce au port de semelles orthopédiques. Selon un spécialiste du traitement des maladies du pied, les orthèses plantaires constituent une alternative aux opérations chirurgicales lorsque les troubles restent mineurs.

Ces appareillages sont également prescrits pour éviter la formation de durillons causés par des appuis particulièrement importants. Il en est de même en cas de métatarsalgies ou de douleurs au niveau de l’épine calcanéenne.

Les déformations comme les orteils en griffe ou les pieds creux incitent aussi les médecins à prescrire des semelles orthopédiques. Dans le dernier cas, elles permettent de réduire les charges supportées par le talon et de soutenir l’arche du pied.

En outre, ces dispositifs servent à corriger la posture. D’ailleurs, ils simplifient la vie des patients dont les jambes sont inégalement constituées. Si vous souffrez de troubles plus sévères, les professionnels vous conseilleront d’assister à des séances de kinésithérapie en parallèle. Il est aussi possible que des anti-inflammatoires vous soient injectés. Il arrive également de devoir porter des orthèses d’orteils ou des chaussures thérapeutiques.

Quelle somme prévoir pour l’achat des orthèses plantaires ?

Le prix des semelles orthopédiques varie en fonction des matériaux utilisés pour leur fabrication. Pour les rendre plus résistantes et plus souples, les orthopédistes-orthésistes les conçoivent désormais avec de la résine EVA ou du thermoplastique. Les techniques de réalisation (thermocollage ou thermoformage), les soins auxquels l’appareillage est destiné, tout comme la pointure, influent aussi sur le tarif.

Les orthèses plantaires sont particulièrement coûteuses. Les modèles les plus classiques sont facturés à 75 euros environ. Quant aux appareillages les plus aboutis, leur prix peut monter jusqu’à 360 euros. Pour leur part, les semelles orthopédiques intermédiaires oscillent entre 125 et 150 euros.

Si ces accessoires durent entre 1 et 2 ans en moyenne, leur usure dépendra de la manière dont vous marchez et de votre poids. Dans l’idéal, procurez-vous-en 2 paires tous les ans, voire plus si vous avez les pieds creux.

Demandez à votre pédicure-podologue d’adresser un courrier à votre médecin traitant pour prétendre à un remboursement. L’ordonnance que ce dernier délivrera sera ensuite envoyée à la caisse d’Assurance Maladie.

Vous prévoyez d’acheter des semelles orthopédiques à votre enfant ? S’il a moins de 12 ans, les orthèses plantaires ne lui seront d’aucune utilité. Évitez également de vous en procurer si vous menez un mode de vie sédentaire.

Quelle démarche suivre pour obtenir le remboursement de semelles orthopédiques ?

En guise de rappel, l’ordonnance que vous présentez à la Sécurité sociale et aux assureurs doit provenir uniquement de votre médecin généraliste. Si vous vous dirigez directement vers un podologue, vous ne profiterez pas d’un remboursement optimal.

Comment la Sécurité sociale prend-elle en charge les dépenses ?

Seuls les enfants de moins de 15 ans obtiennent un remboursement partiel de la paire de semelles orthopédiques. Passé cet âge, l’Assurance Maladie ne prend en charge que l’achat d’une seule orthèse. La somme qui vous sera restituée correspond à 60 % du tarif de base qui change en fonction de la pointure.

Le tarif conventionné s’établit à 25,88 euros pour une paire dont la pointure est inférieure à 28. Il est fixé à 28,86 euros au-delà de 37. Entre ces deux pointures, la base de remboursement de la Sécurité sociale s’élève à 28,04 euros la paire.

Comment la mutuelle santé couvre-t-elle les frais restants ?

Pour couvrir le reste à charge encore élevé, contractez une complémentaire santé après avoir comparé les devis proposés en ligne. Vous trouverez les informations que vous recherchez dans la rubrique « appareillage » du tableau des garanties.

Préférez les mutuelles qui proposent un niveau de remboursement basé sur le prix des orthèses plantaires. Vérifiez également le nombre de semelles remboursables dans l’année.

Economisez 45% sur votre mutuelle !

Comparer

Ces contenus pourraient également vous intéresser

Economisez 45% sur votre mutuelle santé

Comparer les mutuelles