Remboursement luminothérapie

Auteur : La rédaction Comparatif Mutuelle     -     Mise à jour : 85 jour(s)

Qu’est-ce que la luminothérapie ?

Tel que son nom le suggère, la luminothérapie est une thérapie par la lumière. Elle est également appelée photothérapie ou héliothérapie.

Ce traitement s’utilise surtout pour apaiser les symptômes inhérents au dérèglement de l’horloge biologique interne. Les dispositifs utilisés diffusent généralement une lumière blanche, qu’ils s’agissent de :

  • panneaux lumineux ;
  • lunettes portables ;
  • lampes.

Certains produisent toutefois d’autres couleurs, le bleu par exemple.

Remboursement luminothérapie

Le principe de cette thérapie est de s’exposer quotidiennement à la lumière artificielle dite « à large spectre », qui dispose à peu près des mêmes qualités que celles du soleil. En effet, la luminothérapie consiste à traiter différentes parties du corps du patient avec des rayons lumineux.

À l’aide de cette technique, le corps exposé à la lumière inhibe la sécrétion de mélatonine, hormone du sommeil. Cette dernière est produite dans le cerveau par l’épiphyse.

Comment se déroule une séance de luminothérapie ?

Auparavant, elle ne se déroulait qu’au sein des :

  • instituts de bien-être ;
  • centres médicaux ;
  • milieux hospitaliers.

>> CLIQUEZ ICI POUR COMPARER LES MUTUELLES SANTE <<

De nos jours, elle peut s’effectuer chez soi, en utilisant soit :

  • les lunettes de luminothérapie ;
  • les lampes et panneaux de luminothérapie.

À la différence de ces derniers, les lunettes évitent à son utilisateur de rester devant des lampes lors de chaque séance. Elles conviennent notamment aux :

  • personnes qui sont en déplacement ;
  • travailleurs de nuit.

Lors de l’utilisation des dispositifs traditionnels, qui se présentent généralement sous forme d’une lampe ou d’un panneau lumineux, le patient peut par ailleurs effectuer parallèlement d’autres tâches, à savoir :

  • écouter de la musique ;
  • travailler sur un ordinateur ;
  • lire un livre.

Il n’aura qu’à s’installer confortablement devant l’appareil qui sera réglé sur 2 500 lux au moins. Il convient de savoir qu’une intensité de 10 000 lux équivaut à la chaleur du soleil en été. C’est l’utilisation préconisée pour le visage, à 30 cm de la zone à traiter.

D’autre part, la lampe doit être placée juste au-dessus des yeux, qu’il est préférable de garder ouverts durant le traitement, et installée à deux heures du visage et non en face de soi. La rétine absorbera ainsi facilement la lumière.

Important : le simulateur d’aube ne figure pas dans la liste des appareils de luminothérapie. Néanmoins, il permet aussi de traiter la dépression saisonnière.

Les séances de luminothérapie peuvent être suivies à n’importe quel moment de la journée. Cependant, il est recommandé aux personnes souffrant de dépression saisonnière de les pratiquer le matin pour plus d’efficacité. En revanche, il est préférable pour celles qui subissent le décalage horaire d’effectuer le traitement le soir. Pour obtenir des résultats plus rapides, il est également conseillé d’accompagner les soins d’une activité sportive. Il serait même judicieux d’augmenter les sorties extérieures.


>> CLIQUEZ ICI POUR COMPARER LES MUTUELLES SANTE <<

La luminothérapie permet de soulager la dépression saisonnière, aussi efficacement que :

  • la prise d’antidépresseurs ;
  • la psychothérapie ;
  • une cure de vitamine D.

Important : avant de pratiquer une séance, il convient de bien vérifier que la lumière utilisée filtre bien les rayons UV, qui risquent d’endommager la rétine du patient.

Si la lampe utilisée est de faible intensité, il vaut mieux s’en rapprocher et dépasser les 30 cm recommandés. Il est tout aussi important de prolonger la séance jusqu’à 1 heure pour qu’elle soit efficace, la durée idéale étant d’une trentaine de minutes.

Pour obtenir une satisfaction maximale, il est toujours possible de se faire assister par un professionnel spécialisé :

  • naturopathe ;
  • médecin du sport.

Il est tout aussi intéressant de suivre les séances au sein d’un centre du sommeil ou d’un institut de thalassothérapie. Mais bien entendu, il est toujours plus pratique de les réaliser tranquillement à la maison.

Quels sont les bienfaits de la luminothérapie sur l’organisme ?

La luminothérapie procure des bienfaits multiples à l’organisme. Elle est surtout utilisée pour combattre la dépression saisonnière ayant pour symptômes :

  • l’humeur dépressive ;
  • le manque de libido ;
  • les réveils difficiles ;
  • la fatigue chronique ;
  • la boulimie ;
  • l’appétence pour le sucre.

Néanmoins, on s’en sert aussi parfois pour traiter :

  • la dépression post-partum ;
  • la dépression non saisonnière chez les seniors.

>> CLIQUEZ ICI POUR COMPARER LES MUTUELLES SANTE <<

De même, elle s’emploie pour contrer de nombreux symptômes invalidants qui peuvent être liés à un dérèglement de l’horloge biologique, à savoir :

  • le syndrome prémenstruel ;
  • les problèmes attribuables au travail de nuit ou au décalage horaire.

Elle aurait également des effets préventifs contre ces mêmes troubles. Parmi les bienfaits apportés par cette thérapie, on retrouve encore :

  • le soulagement des problèmes cutanés ;
  • la prévention du vieillissement cellulaire ;
  • l’amélioration du système immunitaire ;
  • l’apaisement de l’inflammation et de l’arthrite.

Important : il est déconseillé aux patients bipolaires de recourir à la luminothérapie sans avis médical. Chez eux, une surexposition à la lumière risque de provoquer une phase maniaque.

Quel est le prix d’une séance de luminothérapie ?

Notons tout d’abord que la durée d’une séance dépend :

  • de la puissance lumineuse utilisée ;
  • des besoins du patient.

Et il est préférable de pratiquer une séance d’une trentaine de minutes par jour à 10 000 lux, pendant une semaine ou un peu plus.

Le prix d’une lampe de luminothérapie varie entre 150 euros et 500 euros, en fonction de son design. Au sein d’un centre de bien-être, le tarif d’une séance d’une demi-heure est de 10 à 15 euros environ. Certains établissements proposent des forfaits de 70 euros, les 10 jours.

Important : la Sécurité sociale ne rembourse pas les séances de luminothérapie qu’elles soient proposées dans un centre médical ou un institut de bien-être. Il en est de même pour les appareils utilisés lors de cette thérapie.

Comment avoir un remboursement d’une séance de luminothérapie ?

La mutuelle santé peut prendre en charge la luminothérapie, contrairement à la Sécurité sociale. Elle permet d’obtenir un remboursement qui s’élève jusqu’à 300 euros par an si les séances se déroulent dans des centres spécialisés.

Si l’on veut tenter de se faire rembourser l’achat de la lampe de luminothérapie, il est par ailleurs préférable de demander au prescripteur d’expliquer par écrit à la mutuelle :

  • l’utilité de l’appareil ;
  • son faible coût par comparaison avec le traitement médicamenteux.

Soulignons cependant qu’aucun remboursement n’est généralement obtenu lors de l’achat d’un dispositif de luminothérapie à domicile.

Dans tous les cas, il vaut mieux comparer les mutuelles spéciales médecines douces pour s’assurer d’être suffisamment remboursé.

Economisez 45% sur votre mutuelle !

Comparer

Ces contenus pourraient également vous intéresser

Economisez 45% sur votre mutuelle santé

Comparer les mutuelles