Remboursement psychothérapie

Auteur : La rédaction Comparatif Mutuelle     -     Mise à jour : 43 jour(s)

Les Français figurent parmi les populations du monde à avoir le privilège de se faire rembourser pour les dépenses de soins liées à la psychothérapie, cette pratique basée sur le psychisme pour soigner différents types de malaise.

Qu’est-ce que la psychothérapie ?

Vous l’avez deviné, la psychothérapie est une pratique médicale destinée à soigner l’esprit en se fixant pour objectif de favoriser chez le patient des changements significatifs :

  • Dans son fonctionnement cognitif, émotionnel ou comportemental ;
  • Dans son système interpersonnel ;
  • Dans sa personnalité ;
  • Dans son état de santé.

Ce, à travers différents types de méthodes de soins par la parole et le lien qui se comptent actuellement à plus de deux cents, mais que l’on peut grouper en trois catégories distinctes :

  • La psychanalyse ;
  • Les thérapies verbales ;
  • Les thérapies cognitives et comportementales (TCC).

Soit autant de traitements psychologiques destinés aux personnes se sentant psychologiquement vulnérables ou en proie à des perturbations comportementales comme :

  • Les maladies mentales ;
  • Les problèmes dans la structure de la personnalité (schizophrénie et paranoïa) ;
  • Les troubles graves du comportement (violence) ;
  • Les anomalies neuropsychologiques (dyslexie).

Quels sont les tarifs de consultation chez le psychothérapeute ?

Avec plus de 200 méthodes de soins à son actif, la psychothérapie peut laisser croire qu’il serait plutôt difficile de se faire une idée sur les tarifs de consultation pratiqués par les psychothérapeutes. Mais ce serait une erreur puisque dans ce domaine, ces coûts sont relativement homogènes avec une fourchette allant de 50 à 100 euros en notant que les prix appliqués en province sont généralement de 10 à 20 euros moins élevés que ceux des grandes agglomérations.

Quoi qu’il en soit, chaque patient doit savoir que ces tarifs de consultations varient essentiellement en fonction du statut du médecin traitant avec :

  • Des honoraires fixes pour la majorité (6 sur 10) des psychiatres conventionnés en secteur 1 ;
  • Des tarifs libres pour les psychiatres libéraux conventionnés du secteur 2 qui sont cependant tenus de s’y prendre avec tact et mesure ;
  • Des honoraires libres pour les psychiatres non conventionnés.

Comment avoir un remboursement psychothérapie ?

Comme mentionnée en tout début, la psychothérapie est prise en charge par l’Assurance maladie. Mais pour espérer obtenir un remboursement de la part de cet organisme, il faudrait que les soins soient dispensés par les :

  • Établissements du secteur public psychiatrique (CMP, hôpitaux de jour) faisant bénéficier d’un remboursement à hauteur de 70 % ;
  • Psychiatres conventionnés en secteur 1 et 2 pour un remboursement de 70 %.

Concernant les CMP, il est ainsi utile de souligner que les services de ces établissements sont accessibles à tous les patients dès l’âge de 16 ans en précisant que la France compte actuellement quelque 3 800 centres médico-psychologiques répartis à travers les départements.

Quant aux psychiatres conventionnés, les patients faisant le choix de bénéficier de leurs prestations se doivent de savoir que pour profiter d’un taux optimal lors de la prise en charge, le plus judicieux serait de consulter au préalable leur médecin traitant qui les guidera vers un praticien conventionné. Une stratégie qui concerne essentiellement les assurés de 26 ans puisque les plus jeunes n’ont nul besoin de passer par cette étape. Ce, étant donné que ces derniers peuvent aller directement chez un praticien de leur choix sans risquer de voir s’effriter le taux habituel de remboursement des soins.

Et puisqu’il est essentiellement question de prise en charge par la Sécurité sociale, il est aussi primordial de mentionner que les consultations effectuées auprès des praticiens non conventionnés sont exclues de la liste en notant cependant qu’il existe une alternative permettant de se faire rembourser totalement ou partiellement. C’est de souscrire à une couverture auprès des assurances complémentaires. Celles qui peuvent également s’occuper du reste à charge de 30 % des patients bénéficiant du soutien de la Sécu.

Economisez 45% sur votre mutuelle !

Comparer

Ces contenus pourraient également vous intéresser

Economisez 45% sur votre mutuelle santé

Comparer les mutuelles