Remboursement prothèse auditive

Auteur : La rédaction Comparatif Mutuelle     -     Mise à jour : 85 jour(s)

Comment les porteurs d’audioprothèses se font-ils rembourser leurs appareils ?

En France, la perte auditive touche près de 6 millions d’habitants. Dans 50 % des cas, le port d’un appareil auditif est recommandé. Or, seulement 1 Français sur 3 en possède en raison de son coût particulièrement important. Comme les remboursements opérés par l’Assurance Maladie sont insuffisants, le législateur a instauré une réforme qui s’applique depuis janvier 2019.

Remboursement prothèse auditive

Vous souffrez de troubles de l’audition ? Orientez-vous vers un médecin spécialisé dans le traitement des maladies de l’oreille. Après avoir réalisé un diagnostic sur votre état de santé, il vous dispensera les soins nécessaires.


>> CLIQUEZ ICI POUR COMPARER LES MUTUELLES SANTE <<

Il arrive que vous soyez amené à vous rendre chez un audioprothésiste afin de remédier à la baisse de votre acuité auditive. Ce professionnel auscultera vos conduits auditifs puis évaluera votre capacité à entendre pour déterminer les audioprothèses qui vous conviennent. Ces dernières sont partiellement prises en charge par la Sécurité sociale. Pour couvrir l’achat de ces appareils coûteux, il est fortement conseillé de souscrire une complémentaire santé.

Combien coûte un appareil auditif ?

Pouvant atteindre 1 500 euros par oreille, le prix d’une prothèse auditive dépend principalement de sa performance. Il varie en fonction de la puissance de la puce, des fonctionnalités intégrées et de la technologie avec laquelle elle fonctionne.

Nombre de fabricants qui se soucient du positionnement de leur marque refusent d’afficher des tarifs abordables. Néanmoins, certaines franchises qui s’approvisionnent auprès des centrales d’achat parviennent à faire diminuer leurs tarifs, notamment lorsqu’elles réalisent des commandes en grande quantité.

En vertu de la loi 100 % Santé, les vendeurs sont tenus de fournir des devis détaillés de leurs produits, avec les prestations qui les accompagnent. De cette manière, les consommateurs auront la possibilité de comparer les offres disponibles sur le marché, aussi bien en termes de garanties que de services après-vente.

Avant de faire un choix, définissez vos priorités. Vous préférez le côté discret d’un petit appareil ? Ou peut-être privilégiez-vous l’adaptabilité des aides auditives aux différents sons ? Il est aussi possible que vous souhaitez acheter des prothèses rechargeables sachant que le degré de prise en charge des piles par l’Assurance Maladie a tendance à baisser.

Quel est le niveau de remboursement des audioprothèses par la Sécurité sociale ?

Une partie des dépenses liées à l’achat des prothèses auditives n’est prise en charge par la Sécurité sociale que sous certaines conditions. Concrètement, vous devez obtenir une ordonnance prescrite par un spécialiste en oto-rhino-laryngologie (ORL). Par ailleurs, le modèle choisi doit figurer sur la liste des produits remboursables.


>> CLIQUEZ ICI POUR COMPARER LES MUTUELLES SANTE <<

Les remboursements des soins représentent 60 % du tarif de convention qui dépend de la situation de handicap auditif et de l’âge. Depuis le 1er janvier 2019, la prise en charge des audioprothèses s’élève à 840 euros par oreille (avec un tarif de base à 1 400 euros) pour les moins de 20 ans. Il en est de même pour ceux qui sont malentendants, en plus d’être aveugles, quel que soit leur âge. Le remboursement tombe à 180 euros (avec un tarif conventionné à 300 euros) pour ceux qui ont plus de 20 ans.

Pour leur part, les accessoires sont remboursés à hauteur de 30 % du tarif de convention. La caisse d’Assurance Maladie vous remettra 6,38 euros sur l’achat d’un vibrateur, contre 5,50 euros si vous prenez un microphone. Vous récupérerez 3,19 euros sur l’achat d’écouteurs. Tous les ans, 1 embout auriculaire sera pris en charge, contre 4 pour les enfants qui n’ont pas encore atteint l’âge de 2 ans. Pour les moins de 20 ans et les plus de 20 ans, les tarifs de base s’établissent respectivement à 53,36 euros et à 4,91 euros.

Comment la mutuelle santé prend-elle en charge les prothèses auditives ?

Vous serez très faiblement remboursé par la Sécurité sociale si vous ne souffrez pas de surdité et que vous avez plus de 20 ans. Alors que les seniors représentent majoritairement les patients atteints de troubles auditifs, ils ne bénéficient pas d’une prise en charge particulière.

Selon les résultats d’une enquête effectuée par une mutuelle santé, les remboursements opérés par l’Assurance maladie constituent 10 % du prix réel du dispositif auditif. Par conséquent, le reste à charge est évalué à 1 700 euros s’il est question d’équiper les deux oreilles.

Si vous contractez une couverture qui propose un taux de remboursement élevé (300 %), vous pourrez vous procurer des audioprothèses de classe 2 de haute qualité. Cette catégorie regroupe les appareils vendus à des tarifs libres. Si certaines complémentaires santé revendiquent une prise en charge à 3 000 euros pour l’achat de deux dispositifs, la moyenne des remboursements s’élève à 530 euros.

Les offres les plus attractives fixent, dans un premier temps, un niveau de prise en charge permettant d’atteindre 100 % du prix de convention. Dans un second temps, elles proposent un forfait qui dépendra de la formule choisie.

Comment la réforme 100 % Santé impacte-t-elle le remboursement des appareils auditifs ?

Depuis que la réforme 100 % Santé est entrée en vigueur, les prix des audioprothèses sont soumis à un plafond. Par ailleurs, ils font l’objet d’une réduction progressive. Les appareils de classe 1 (dont les tarifs sont conventionnés) ne doivent plus être commercialisés à plus de 800 euros par oreille. Sont concernés aussi bien les dispositifs intra-auriculaires que les contours d’oreilles, que vous pouvez tester pendant 30 jours d’avant d’acheter.


>> CLIQUEZ ICI POUR COMPARER LES MUTUELLES SANTE <<

En plus de bénéficier d’un suivi régulier permettant de régler les prothèses en fonction de votre acuité auditive, vous profiterez d’une garantie de 4 ans. Les appareils comportent de nombreuses options. Outre le réducteur de bruit du vent, vous pouvez demander un dispositif anti-réverbération.

Concernant les aides auditives de classe 2, le tarif est limité à 1 300 euros par oreille. Parallèlement à cette mesure, la Sécurité sociale compte améliorer les niveaux de remboursement. En 2020, la somme qui reste à la charge des patients a régressé de 250 euros par appareil après avoir baissé de 200 euros l’année précédente.

L’année 2021 s’annonce encore plus prometteuse pour les porteurs de prothèses auditives. En effet, des appareils aux prix plafonnés et entièrement pris en charge seront obligatoirement proposés par votre audioprothésiste. Les produits intégrés au panier de soins seront à la fois performants et esthétiques. De plus, ils seront assortis de garanties.

Economisez 45% sur votre mutuelle !

Comparer

Ces contenus pourraient également vous intéresser

Economisez 45% sur votre mutuelle santé

Comparer les mutuelles