Mutuelle individuelle

Auteur : La rédaction Comparatif Mutuelle     -     Mise à jour : 42 jour(s)

En France, le système de remboursement des soins médicaux est pris en charge par la Sécurité sociale. Du moins, en ce qui concerne les dépenses reconnues par le régime social de base à l’instar des frais de médecine générale, d’hospitalisation ou encore d’orthodontie.

Seulement, ce mécanisme couvre 75% des frais de santé laissant le reste à la charge de l’assuré. Ce qui fait que dans certains cas notamment lors d’une hospitalisation, la facture peut grimper rapidement. D’où l’importance de la souscription à une mutuelle santé individuelle.

Qu’appelle-t-on une mutuelle santé individuelle ?

Une mutuelle santé individuelle, c’est une couverture qui prend le relais après la Sécurité sociale pour le remboursement des frais médicaux qui ne sont pas pris en charge par le régime social de base (1er niveau de remboursement). Voilà pourquoi, elle est aussi appelée complémentaire santé (2ème niveau de remboursement) étant donné son objectif principal qui est de garantir l’indemnisation des dépenses à la charge de l’assuré.

Ainsi, il serait utile de savoir que là encore, l’indemnisation peut être partielle ou totale en fonction du niveau de garanties choisi ou proposé par la mutuelle santé individuelle. Ce, en notant que dans la mesure où les dépenses ne sont pas remboursées dans l’intégralité par l’organisme, il est possible de faire appel au mécanisme d’indemnisation de 3ème niveau qu’on appellerait la surcomplémentaire qui vient compléter le remboursement de 1er et de 2ème niveau.

Dans tous les cas, la souscription à une mutuelle santé individuelle ne peut être que bénéfique pour tous qu’il s’agisse de fonctionnaires, de retraités ou de chômeurs et notamment pour :

  • Les professionnels du privé désireux de renforcer leur mutuelle santé d’entreprise ;
  • Les étudiants qui ne sont pas couverts par le contrat de leurs parents ;
  • Les auto-entrepreneurs.

Quels sont les avantages à souscrire à une mutuelle santé individuelle ?

Une mutuelle santé individuelle peut être personnalisée en fonction du profil de l’assuré. D’où l’importance de bien identifier tous ses besoins avant la souscription dans le but principal :

  • De bénéficier de remboursements adaptés ;
  • D’éviter de payer pour des garanties inutiles ou superflues.

Et en tant que complémentaire, inutile de préciser qu’elle permet de faire face à des imprévus en matière de dépenses de santé. Ce, pour la simple raison qu’en cas d’accident ou de maladie entraînant invalidité, dépendance, incapacité ou décès, elle permet de bénéficier de conditions d’indemnisation plus avantageuses.

Ainsi, faut-il rappeler que la complémentaire santé ouvre la voie à différents types de contrat répondant à des besoins spécifiques. À savoir :

  • La prévoyance avec maintien de salaire qui a pour vocation de couvrir la perte de revenus et qui fait partie des conditions donnant accès à un prêt immobilier pour en garantir le remboursement dans la mesure où l’emprunteur est dans l’incapacité d’honorer ses obligations ;
  • L’assurance prévoyance décès garantissant un versement de capital aux bénéficiaires ;
  • L’assurance scolaire couvrant les enfants lors de leurs activités scolaires ;
  • L’assurance obsèques garantissant la prise en charge des obsèques de l’assuré ;
  • L’assurance contre les accidents de la vie qui prévoit le versement d’une rente ou d’un capital en la faveur des proches en cas d’invalidité.

Et la liste est longue, mais pour optimiser ses chances de bénéficier de la meilleure couverture au meilleur prix, le plus judicieux serait de miser sur les offres modulables permettant de :

  • Souscrire pour une formule standard ;
  • Renforcer les garanties sur des postes précis comme l’hospitalisation, les frais d’optique ou dentaires.
  • Ce type de prévoyance donne accès à :
  • Des prestations exclusives de télémédecine, pour disposer de soins 24h/24 et 7j/7 ;
  • D’un service médical accessible par téléphone, live chat ou vidéo.

Peut-on souscrire à la mutuelle santé individuelle en plus d’une mutuelle entreprise ?

Pour des raisons évidentes, la réponse est oui ! Le fait est que jusqu’ici, aucune loi n’empêche les salariés de souscrire à une mutuelle santé individuelle qui est d’ailleurs une option mise à leur disposition pour optimiser les remboursements.

Et puisqu’il s’agit d’une offre facultative, certains employés, notamment pour des raisons financières associées aux cotisations, sont tentés de croire que leur mutuelle entreprise pourrait suffire pour les protéger. Ce qui serait une erreur pour deux raisons évidentes :

  • Les sociétés ont, dans la majorité des cas, tendance à proposer une couverture minimale limitant l’accès à différents pôles de dépenses ;
  • Associer une mutuelle entreprise à une mutuelle santé individuelle constitue la meilleure prise en charge.

Ainsi, la meilleure option est de concilier mutuelle collective et individuelle en notant qu’après le décompte des remboursements de la Sécurité sociale et de la mutuelle collective, c’est à la mutuelle individuelle de s’acquitter du reste.

À préciser également que dans la recherche de la meilleure combinaison entre ces deux mutuelles, le plus judicieux serait de faire appel aux services d’un expert dans le domaine, un courtier entre autres.

Combien coûte une mutuelle santé individuelle ?

Une mutuelle santé individuelle permet d’alléger voire supprimer le reste à charge de l’assuré. Mais en tant que couverture complémentaire, elle suppose aussi que ce dernier se doit de payer une cotisation d’assurance supplémentaire, c’est dans l’ordre des choses.

Et puisqu’il est question de coût, le tarif varie d’un profil à l’autre pour la simple raison que plusieurs paramètres sont tenus en compte dans les calculs. À savoir, l’âge de l’assuré, ses revenus, sa situation matrimoniale, sa zone d’habitation ou encore le niveau de garanti.

À titre de comparaison, nous pouvons prendre en exemple le cas d’une personne qui paye en moyenne 50 euros par mois pour son complémentaire santé. Une somme qui peut atteindre, voire dépasser la barre des 100 euros pour un couple avec enfant ou encore un retraité.

Et là encore, il faut préciser que dans tous les cas, l’étendue des garanties joue un rôle majeur. Plus elles sont élevées et plus le poids de la cotisation est élevé.

Comment résilier la mutuelle individuelle ?

Avant toute chose, un assuré doit savoir qu’il est le seul habilité à procéder à une résiliation de contrat en ce qui concerne la mutuelle individuelle en notant que de son côté, l’assureur peut aussi y mettre un terme. Ce, dans la mesure où une fausse déclaration est détectée ou que les cotisations n’ont pas été payées en précisant que là encore, l’organisme se doit d’informer son client de cette éventualité pour au moins deux mois avant l’échéance principale du contrat.

Après tout, résiliation ou pas, la loi Chatel veut que la compagnie soit dans l’obligation de rappeler à son client qu’il a le droit de résilier sa mutuelle santé individuelle.

Aussi, il faut rappeler que depuis 1er décembre 2020, la résiliation d’un contrat de mutuelle santé individuelle ou collective est désormais possible à tout moment et sans frais ni pénalité, grâce à la loi du 14 juillet 2019. Tout cela, en respectant bien entendu le délai de résiliation imposé par la législation qui est de 1 an après la date de première souscription. Faute de quoi, le contrat sera reconduit automatiquement.

Dans la mesure où cette condition est respectée, l’assuré se doit de prendre son mal en patience étant donné que la résiliation ne peut être effective qu’un mois après la réception de la notification par l’assureur.

À préciser également qu’en cas souscription à une nouvelle mutuelle santé auprès d’un autre organisme, c’est à ce dernier qu’il incombe :

  • D’effectuer les formalités de résiliation auprès de son prédécesseur ;
  • De s’assurer que la couverture ne soit pas interrompue durant la procédure.

Economisez 45% sur votre mutuelle !

Comparer

Ces contenus pourraient également vous intéresser

Economisez 45% sur votre mutuelle santé

Comparer les mutuelles