Comparateur mutuelle étudiant

Auteur : La rédaction Comparatif Mutuelle     -     Mise à jour : 92 jour(s)

Qu’est-ce que la mutuelle étudiante depuis 2019 ?

Il s’agit d’un organisme qui propose de couvrir les besoins spécifiques de l’étudiant non remboursés par la Sécurité sociale.

Pour rappel, la Sécurité sociale étudiante a été supprimée depuis le mois d’août 2019. Avant cette date, pour bénéficier d’une couverture sociale, les étudiants étaient contraints effectivement de s’inscrire soit auprès :

  • de la MGEN ;
  • du réseau emeVia ;
  • de la SMEREP ;
  • de la LMDE.

Aussi, à la rentrée universitaire 2019, les nouveaux n’ont pas eu à souscrire une mutuelle pour étudiant. De même, ceux qui ont déjà été inscrits à la Caisse primaire d’assurance maladie n’ont vu aucun changement. Cependant, ils ont dû vérifier si la CPAM a bien couvert leur lieu de résidence, en cas de déménagement.

Important : pour ne pas avoir à s’affilier à la CPAM de son nouveau lieu d’habitation, l’étudiant peut toujours utiliser l’adresse de ses parents comme lieu de résidence.

Pour ceux qui ont commencé leurs études à la rentrée 2018, ils sont automatiquement passés au régime général de la Sécurité sociale.

Comment choisir la meilleure mutuelle étudiante lors d’une comparaison en ligne ? 

Il est plus pratique de comparer les devis en ligne pour pouvoir trouver la meilleure mutuelle étudiante. Parce que les besoins de couverture peuvent varier d’un étudiant à l’autre, il est important de prendre le temps de choisir un contrat. Il faut que ce dernier soit adapté également à son budget et sa situation.

La mutuelle idéale intègre effectivement des garanties qui couvrent les besoins réels de l’étudiant, selon sa situation. Par ailleurs, il ne doit pas avoir tendance à surévaluer ces derniers pour dénicher un contrat présentant un bon rapport qualité-prix.

Comparateur de mutuelle pour les étudiants
Comparateur de mutuelle pour les étudiants

Important : il est généralement plus avantageux d’opter pour les assurances santé en ligne. Elles proposent des prix plus attractifs, des prises en charge rapides ou encore des modalités de résiliation simples.

Lors de la comparaison des offres et de la simulation des devis comparatifs, il est conseillé de :

  • privilégier la mutuelle santé qui rembourse bien les consultations ;
  • se pencher sur les délais de carence ;
  • exclure les garanties superflues ;
  • voir s’il est possible de participer à la gestion des dossiers ;
  • préférer l’une des formules éligibles à la complémentaire santé solidaire (CSS).

Outre la souscription à la CSS, la participation à un achat groupé est une bonne idée pour trouver une mutuelle étudiante pas chère.

Quels sont les points à vérifier avant souscription auprès d’une mutuelle étudiante ?

Même si les étudiants présentent des risques de santé moindres, il leur est recommandé de souscrire des garanties :

  • hospitalisation ;
  • soins optiques ;
  • soins dentaires.

>> CLIQUEZ ICI POUR COMPARER LES MUTUELLES SANTE <<

La raison est que ces postes de santé sont souvent onéreux. Les jeunes étant généralement en bonne santé, les complémentaires santé proposent en principe aux étudiants des prestations simples. Il leur est même possible de choisir une formule hospitalisation seule.

Cependant, cette option est déconseillée à ceux dont les dépenses de soins sont élevées. Une complémentaire aux garanties plus complètes est effectivement recommandée aux profils qui font face à des problèmes de santé récurrents.

Avant toute souscription, il convient de savoir également que l’étudiant travailleur reste affilié au régime général de la Sécurité sociale, qu’il s’est trouvé un job étudiant ou qu’il travaille en alternance.

Pour le stagiaire, son affiliation à ce régime dépend de la gratification octroyée pendant le stage. Concernant l’étudiant boursier, il ne paie aucune contribution pour la Sécurité sociale.

Soulignons que pour ceux qui partent à l’étranger, la Sécurité sociale ne prend pas en charge les soins réalisés en dehors de la France, sauf en situation d’urgence. Il leur faudra alors souscrire une complémentaire santé adaptée au pays d’accueil, qu’ils y viennent pour effectuer un stage ou un échange universitaire.

Important : s’il y a urgence, la CEAM ou Carte européenne d’assurance maladie donne à un étudiant la possibilité de se faire rembourser ses dépenses de santé dans l’UE.

Est-ce obligatoire d’avoir une mutuelle étudiante ?

L’adhésion à une mutuelle étudiante est facultative, quoi qu’utile. Par ailleurs, les étudiants sont affiliés de manière systématique à la CPAM de leur lieu de résidence.

Néanmoins, il est recommandé de souscrire une mutuelle complémentaire pour se faire rembourser les dépenses de santé non ou peu couvertes par la Sécurité sociale. Elles peuvent devenir particulièrement importantes en cas d’hospitalisation.

Important : pour ne pas avoir à souscrire une complémentaire santé étudiant, il reste également possible de se rattacher au régime des parents en tant qu’ayant droit de leur mutuelle.

Quelle mutuelle santé lorsqu’on a le statut d’étudiant étranger ?

Comme cité précédemment, la CEAM permet d’être pris en charge en cas de problème de santé dans un autre pays européen. Pour l’obtenir, l’étudiant doit tout simplement s’adresser à sa caisse d’assurance maladie. La carte est valable durant deux ans.

Au sujet de l’assurance complémentaire, l’étudiant aura à contacter sa mutuelle avant son départ afin de connaître les modalités de remboursement en Erasmus.

D’autre part, rappelons qu’à la rentrée universitaire 2019, les étudiants internationaux ont été tenus de s’affilier à la Sécurité sociale.

Comment avoir des aides pour financer sa mutuelle étudiante ?

Il existe diverses aides au financement d’une complémentaire santé. Parmi celles-ci, on distingue la CSS.

Important : la CSS a remplacé la CMU-C depuis novembre 2019. Néanmoins, les conditions de ressources restent inchangées.

La complémentaire santé solidaire est un dispositif d’aide sociale qui permet aux étudiants modestes de se faire rembourser :

  • les frais d’hospitalisation ;
  • les dépassements de tarifs pour les appareils dentaires ou les lunettes ;
  • les consultations médicales.

Pour en bénéficier, l’étudiant doit en effectuer la demande auprès des organismes éligibles à cette aide tels que la SMEREP et la LMDE. Soulignons qu’elle donne également droit à la dispense d’avance de frais.


>> CLIQUEZ ICI POUR COMPARER LES MUTUELLES SANTE <<

Il n’est pas possible de faire une demande à titre individuel, sauf si le domicile de l’étudiant est différent de celui de ses parents et s’il est séparé aussi d’eux fiscalement et financièrement. De plus, ses revenus personnels ne doivent pas dépasser un certain plafond.

Important : l’aide au financement d’une complémentaire (ACS) n’existe plus depuis début novembre 2019. Cependant, les étudiants qui en ont fait la demande avant cette date continueront à en profiter cette année.

La mutuelle étudiante est surtout gratuite pour les étudiants à très faibles revenus, et selon la situation financière familiale, pour ceux qui sont âgés de moins de 25 ans. Pour ceux qui ont dépassé cet âge, la gratuité de l’assurance est soumise notamment à des conditions de :

  • ressources ;
  • régularité de situation ;
  • résidence en France (plus de 3 mois).

Différentes aides sont proposées par les régions, départements et collectivités. Elles peuvent varier de façon considérable d’une localité à une autre. Pour pouvoir analyser les options possibles, il faut se rapprocher de la Sécurité sociale.

Economisez 45% sur votre mutuelle !

Comparer

Ces contenus pourraient également vous intéresser

Economisez 45% sur votre mutuelle santé

Comparer les mutuelles